Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

02/08/2009

Coup de griffe : maison pseudo écolo

Aujourd'hui, je donne un coup de griffe.

Que la MAIF, dont je pense beaucoup de bien, soutienne l'habitat durable, voici de quoi se réjouir.

Vous pouvez visiter leur site-conseil ; vous y trouverez des conseils techniques pour vos projets immobiliers.

MAIF.jpgJe tique toutefois sur le modèle de maison présenté :

  • une maison individuelle de type pavillonnaire,
  • implantée en plein champ, à la lisière d'une forêt,
  • que l'on devine inaccessible aux transports en commun donc dotée d'un garage avec deux voitures.

Comme si le visiteur avait déjà choisi ce type d'habitation. Le site n'apporte aucune réflexion sur la nécessité écologique, sociale et économique d'évoluer de l'habitat individuel vers une vision collective !

Pour aboutir à un habitat vraiment durable, il manque à mon avis une réflexion préliminaire avec les questions suivantes :

  • Louer ou acheter ? Il est rare aujourd'hui de passer toute sa vie au même endroit. On change de métier, parfois on se sépare.
  • Appartement ou maison ? Par goût (c'est mon cas), ou pour différentes raisons on peut préférer un appartement à une maison, plus coûteuse en investissement et en fonctionnement.
  • En ville ou à la campagne ? Les services, les commerces, les transports... Avouons que socialement et économiquement, il est plus facile pour beaucoup de gens de vivre en ville, sans parler des raisons écologiques.
  • Acheter tel quel, acheter pour restaurer ou faire construire ? Et si avant d'augmenter son empreinte écologique en construisant une nouvelle maison, on pensait à utiliser ce qui existe déjà et à raisonner en terme de conservation de patrimoine ?
  • Maison de village ou pavillon isolé ? L'impact en terme de consommation foncière n'est pas le même. Le coût de construction puis de fonctionnement est bien moins élevé si les murs sont communs.

Si l'on souhaite avoir un mode de vie durable, regardons au-delà de nos murs. Un petit point légisatif en terme d'urbanisme réellement durable nous y aidera. La Loi relative à la solidarité et au renouvellement urbains (SRU) du 13 décembre 2000, essentielle pour concilier urbanisme et développement durable, vise notamment à :

  • augmenter la densité pour limiter la consommation d'espace,
  • préserver des espaces naturels et agricoles,
  • favoriser les transports en commun.

Comparons ça aux caractéristiques de la maison présentée ci-dessus... Ca fait mal !

Alors, c'est louable de montrer une maison en bois, avec un toit végétalisé et des panneaux solaires pour limiter la consommation en eau et en énergie mais de grâce, dépassons la vision de "la petite maison dans la prairie" et ayons une vision globale !