Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

12/08/2009

Actualités : parution Loi Grenelle

Le 3 août 2009, a été signée la loi de programmation relative à la mise en oeuvre du Grenelle de l'environnement. Vous pouvez la télécharger Loi_grenelle1.pdf; elle fait 32 pages mais elle se lit très facilement, juré !

En résumé, cette loi vise à la lutte contre le réchauffement climatique et à la préservation de la biodiversité et des écosystèmes. Elle renforce également la prévention des risques pour l'environnement et la santé et la prévention pour les déchets .

Il serait trop long de vous présenter toutes ses facettes ici. Je relève quelques objectifs concrets :

  • réduire de 30 % d'ici 2020 les émissions de gaz à effet de serre. Pour cela, la baisse de consommation des bâtiments sera favorisée, avec un plan de rénovation énergétique des bâtiments existants et de réduction des consommations énergétiques des constructions neuves.
  • L'Etat s'engage à porter la part des énergies renouvelables à au moins 23 % de sa consommation finale d'ici 2020.
  • Le bois certifié et plus globalement les biomatériaux seront privilégiés.
  • Des incitations seront accordées aux personnes s'engageant dans une construction ou une rénovation durable : prêt à taux zéro, crédit d'impôt...

On notera que les fondements de l'urbanisme sont modifiés. L'article L.110 du code de l'urbanisme intègre maintenant les objectifs suivants :

  • "réduire les émissions de gaz à effet de serre, réduire les consommations d'énergie, économiser les ressources fossiles"
  • "[préserver] la biodiversité notamment pour la conservation, la restauration et la création de continuités écologiques". Un financement de 200 à 300 millions d'euros par an est prévu pour élaborer la trame verte et bleue (voir à ce sujet ma note du 1er août sur la trame verte et bleue).

Bonne lecture !

01/08/2009

Actualités : Trames verte et bleue

C'est quoi ce concept ?

Un nouveau tram ? Un jeu ?

Non, c'est encore mieux ! Il s'agit dans l'avenir de mieux prendre en compte la nature dans les projets et les documents d'urbanisme. Je m'explique.

rainette_arboricole.jpgJusque là, les animaux et plantes remarquables étaient indiqués dans des inventaires et dans la délimitation d'espaces protégés, mais à une échelle trop grossière relativement aux aménagements d'urbanisme, et en oubliant la "nature ordinaire".

Dorénavant, il faudra à l'avenir mieux intégrer la nature, en cartographiant à une échelle fine (1/5 000) les espèces animales et végétales, ainsi que leurs habitats, dans les plans locaux d'urbanisme (PLU).

Des zonages fins des zones naturelles devront faire apparaître des corridors écologiques, permettant la présence d'animaux et plantes et le fonctionnement des écosystèmes naturels.

Rainette arboricole. Photo Marc Pichaud / Aura Penloup

Je me suis rendue le 18 juin 2009 à une journée d’échanges sur ce sujet avec les acteurs de l’urbanisme et de l’aménagement. Elle était organisée par la Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du logement de Provence Alpes Côte d'Azur = DREAL PACA et le Centre d'études techniques de l'équipement = CETE Méditerranée.

Cette journée m'a beaucoup intéressée, notamment car les lois sur l'urbanisme prévues à l'issue du Grenelle de l'environnement devraient amener les scientifiques, les naturalistes et les urbanistes à travailler de façon plus interdisciplinaire, pour concrétiser cette notion de trames verte et bleue dans les documents et les projets d'urbanisme.

Les comptes-rendus des interventions sont consultables.