Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

14/05/2010

Actualités : Café Patrimoine & Architectures à Montpellier

Des conférences sur l'architecture, pourquoi s'en priver ?

C'est organisé par l'Association Patrimoine et Architectures, au Café Riche à Montpellier :

Cafe_archi_image_mini.jpg

2 JUIN 2010 à 19h : LÉOPOLD CARLIER, LOUIS CARLIER, RENÉ CARLIER, ARCHITECTES DE PERPIGNAN À MONTPELLIER, de 1870 à 1960.
par Alain Gensac, architecte, historien et Jean-Louis Vayssettes, ingénieur de recherche au ministère de la culture, Laurent Dufoix et Christine Feuillas.

Il s'agira de parler de Montpellier, de cette période extraordinaire de la fin du XIXème siècle où la ville a franchi une nouvelle étape pour entrer dans le XXème : nouvelles façons de vivre, de se déplacer. C'est la place de la Comédie, l'esplanade, la rue Maguelone, le boulevard Victor Hugo, qui prennent corps avec de nombreuses constructions des Carlier.

C'est aussi évoquer les typologies de cete période : que construit-on, pour qui ? Grâce à la mise à disposition de documents d'archives, on parlera de Montpellier mais aussi de Palavas à Perpignan, en passant par Lamalou, Sète et Béziers et de l'Algérie.

J'avais assisté dans ce cycle à la conférence de Philippe Madec, le 13 janvier urbaniste, professeur, membre de l’Académie d’Architecture.

C'était fantastique ! L'intervenant était passionnant, l'assistance captivée, et le cadre du Café Riche agréable (un bon verre de vin, des tapas et une tarte au citron meringuée en dessert). Que demande le peuple ?

A bientôt !

18/02/2010

Actualités : séminaire habiter - une critique de l'urbanisme

J'ai appris qu'un séminaire aura lieu à Saint-Jean du Gard, les 6-7 mars prochain.

Le sujet est Habiter : une critique de l'urbanisme.

logo_sémianire_habitat_anti_capitalisme.jpg

Il se situe dans le cadre d'une série de rencontres sur un thème militant :

"Alternatives pour se débarrasser du capitalisme".

Il comprendra trois ateliers de travail :

- Axe 1 : Gérer besoins et usages

- Axe 2 : Organiser l'espace

- Axe 3 : Faire société, dans lequel on trouvera notamment les thèmes suivants :

Quelle mutualisation des espaces, des outils et des services "ménagers" ?

Quelle coopérations et solidarités de voisinage ?

Des alternatives seront présentées : coopératives d'habitats, éco-hameau et écoquartier...

29/09/2009

Exemple : écoquartier ZAC de Bonne à Grenoble

Parlons aujourd'hui d'un écoquartier français : la ZAC de Bonne, à Grenoble, en cours de création.

accueil.jpgJe l'ai visitée il y a un mois ; elle m'a semblé intéressante en terme d'urbanisme durable pour les raisons suivantes :

- une excellente intégration dans le centre de Grenoble : transports en commun, intégration paysagère.

- le soin mis dans la conservation des bâtiments militaires.

- la présence de beaux espaces verts.

- l'effort énergétique des immeubles : rupture de ponts thermiques, panneaux solaires, excellente isolation, double vitrage avec lame d'argon.

- des innovations en terme d'architecture : enveloppe végétale, escaliers extérieurs...

- une densité très élevée : 850 logements sur 8,5 hectares.

- un quartier à vocation multifonctionnelle : habitations, résidence étudiante, nombreux espaces publics, commerces et services.

- le plaisir sensoriel : on peut marcher pieds nus dans l'herbe, dans l'eau ou sur des pierres.

Vous pouvez feuilleter l'album ci-dessous ou le consulter en haut à droite.

J'ai toutefois regretté (mais je ne demande qu'à être rassurée sur ces points par des personnes connaissant bien ce projet) :

- la faible utilisation d'écomatériaux, à part le bois pour certains bâtiments. J'ai vu beaucoup de polystyrène et de laine de verre dans les cloisons.

- une gestion des eaux pluviales qui pourrait être plus écologique : je n'ai pas vu de système de récupération de l'eau de pluie dans les immeubles (mais peut-être était-elle cachée , contrairement à ce que j'ai pu voir à Fribourg et à Utrecht ?).

- bien qu'un effort de mixité sociale soit fait, les logements restent chers : entre 3 000 et 3 700 euros le m² pour ceux que j'ai vus en vente. J'ai visité un appartement de 90 m² à 344 000 euros... Toutefois, une partie est accessible en location "sociale".

Il est difficile de tout concilier. Bonne visite virtuelle, et peut-être irez-vous jusqu'à Grenoble pour la découvrir ?