Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

07/08/2009

Exemple : quartier du Vaisseau solaire, à Fribourg en Allemagne

A côté du quartier Vauban (présenté dans une note précédente), en traversant l'avenue on découvre le quartier du Vaisseau solaire, ou «Sonnenschiff» en allemand.

DSCN5138.JPGJe l'ai visité avec l'Agence Freibourg Futour dont je salue le professionalisme.

Construit par l'architecte Rolf Disch spécialisé dans l'énergie solaire, il présente de bâtiments très économes en énergie : 10 à 15 kWh/m² par an. Par comparaison, les habitations récentes en France se situent autour de 80 kWh/m², et les anciennes à environ 280 kWh/m².

Il s'agit donc d'habitations économes voire "passives" en énergie : il n'est pas nécessaire de les chauffer.

Comment est-ce possible ? En veillant à :

  • l'orientation des maisons : larges ouverture au sud,
  • l'isolation : murs épais, triples vitrages, rupture des ponts thermiques,
  • la ventilation : double flux, elle permet de renouveller l'air sans ouvir les fenêtres.

Dans ces maisons passives, l'énergie nécessaire aux appareils électriques et au chauffage de l'eau est fournie par des panneaux solaires implantés sur les toits. L'énergie supplémentaire est revendue.

Dans ce quartier, le bâtiment du Vaisseau solaire, qui donne son nom au quartier, est couvert de panneaux solaires. Il abrite un supermarché (bio bien sûr) et des bureaux ; il est autonome en énergie.

Pour les habitations non "passives", l'électricité est fournie de plus par une chaufferie de co-génération (bois et gaz naturel) implantée au coeur du quartier Vauban.

J'ai apprécié dans ce quartier l'originalité de l'architecture et des couleurs, les techniques d'économie d'énergie, la gestion de l'eau de pluie. En revanche, il n'a pas le charme ni la diversité du quartier Vauban. Il faut le voir à mon sens comme un secteur pilote du point de vue d'une architecture économe en énergie. Pour en savoir plus...

Vous trouverez des photos ci-dessous. Pour avoir les commentaires, laissez la souris dessus, au milieu, sans cliquer.

Pour voir les photos en plus grand avec les commentaires en-dessous, cliquez en haut à droite dans "albums photos" ; choisissez votre album puis cliquez "visualiser l'album" et "voir le détail".

06/08/2009

Documentation : La revue durable, dossier écomatériaux

La Revue Durable est une revue de vulgarisation francophone (principalement Suisse, France et Belgique) sur l'écologie et le développement durable. Je la trouve à la fois très accessible pour un large public, et exigeante dans son contenu, avec des données techniques et scientifiques rigoureuses.

revue_durable_34.jpgLe numéro n°34 (juin-juillet-aout 2009 ; 70 pages, 9 euros) est consacré au thème "Construire et rénover : les écomatériaux débordent d'atouts".

Il traite notamment des thèmes suivants :

  • Les isolants écologiques en France: chanvre, paille, métisse, ouate de cellulose...
  • Le centre Neopolis forme au métier d'écobâtisseur
  • Comparatif d'enduits intérieurs
  • Performance énergétique d'un immeuble Minergie sous la loupe

J'ai apprécié les fiches comparatives avec données techniques et calcul de l'énergie grise et du bilan de carbone.

Vous trouverez cette revue en kiosque ; vous pouvez de plus commander d'anciens numéros.

Parmi eux, j'ai commandé les numéros suivants dont je vous parlerai quand je les aurai reçus et disséqués :

  • L'écoquartier, brique d'une société durable
  • Rendre les villes durables grâce à leurs habitants

 

Liens : Ecolodeve, matériaux pour une construction écologique

Lorsqu'on habite dans un appartement ancien, on souffre souvent d'une mauvaise isolation ; c'était mon cas, trop chaud l'été et gla-gla l'hiver (bien qu'habitant dans le Sud, à Sète, ça pouvait descendre à 8°C dans l'appartement).

Quand on est locataire, on hésite parfois à faire des travaux. Mais si on veut toute de même limiter sa facture d'électricité et le réchauffement de la planète, tout en préservant sa santé en n'utilisant pas de laine de verre, que faire ?

Il faut parfois faire de petits travaux soi-même, avec l'aide d'un propriétaire qui y voit son intérêt à long terme : garder son locataire et augmenter la valeur de son bien, mais comment et avec quels matériaux ?

Je voudrais donc vous parler aujourd'hui d'Ecolodeve, distributeur indépendant de matériaux écologiques pour l'habitat.

ecolodeve_logo_accueil1.jpg

J'ai utilisé les services de cette structure quand mon compagnon et moi voulions isoler la toiture de nos greniers.

J'ai trouvé auprès de son responsable Marc Padilla, compétent et très humain :

  • des contacts pour le choix de matériaux ; j'ai pris des panneaux de chanvre et de de la laine pour les interstices, ainsi que du papier freine-vapeur.
  • des conseils très avisés pour la pose. Il m'a livré les matériaux et en voyant les greniers il m'a très bien conseillée.

Ainsi, ma propriétaire a accepté de financer la totalité de l'achat des matériaux, après présentation de devis. Nous avons pu réaliser ces travaux relativement simples et ainsi améliorer l'isolation de notre logement.

Vous pouvez trouver auprès d'Ecolodeve des matériaux écologiques variés : matériaux d'isolation mais aussi peintures, enduits, ainsi que d'autres équiments écologiques : puit de lumière à poser sur le toit, toilettes sèches intérieures...

De plus, Ecolodeve vend des livres sur l'éco-construction et organise des ateliers d'éco-construction.