Midilibre.fr
Tous les blogs | Alerter le modérateur| Envoyer à un ami | Créer un Blog

29/09/2009

Exemple : écoquartier ZAC de Bonne à Grenoble

Parlons aujourd'hui d'un écoquartier français : la ZAC de Bonne, à Grenoble, en cours de création.

accueil.jpgJe l'ai visitée il y a un mois ; elle m'a semblé intéressante en terme d'urbanisme durable pour les raisons suivantes :

- une excellente intégration dans le centre de Grenoble : transports en commun, intégration paysagère.

- le soin mis dans la conservation des bâtiments militaires.

- la présence de beaux espaces verts.

- l'effort énergétique des immeubles : rupture de ponts thermiques, panneaux solaires, excellente isolation, double vitrage avec lame d'argon.

- des innovations en terme d'architecture : enveloppe végétale, escaliers extérieurs...

- une densité très élevée : 850 logements sur 8,5 hectares.

- un quartier à vocation multifonctionnelle : habitations, résidence étudiante, nombreux espaces publics, commerces et services.

- le plaisir sensoriel : on peut marcher pieds nus dans l'herbe, dans l'eau ou sur des pierres.

Vous pouvez feuilleter l'album ci-dessous ou le consulter en haut à droite.

J'ai toutefois regretté (mais je ne demande qu'à être rassurée sur ces points par des personnes connaissant bien ce projet) :

- la faible utilisation d'écomatériaux, à part le bois pour certains bâtiments. J'ai vu beaucoup de polystyrène et de laine de verre dans les cloisons.

- une gestion des eaux pluviales qui pourrait être plus écologique : je n'ai pas vu de système de récupération de l'eau de pluie dans les immeubles (mais peut-être était-elle cachée , contrairement à ce que j'ai pu voir à Fribourg et à Utrecht ?).

- bien qu'un effort de mixité sociale soit fait, les logements restent chers : entre 3 000 et 3 700 euros le m² pour ceux que j'ai vus en vente. J'ai visité un appartement de 90 m² à 344 000 euros... Toutefois, une partie est accessible en location "sociale".

Il est difficile de tout concilier. Bonne visite virtuelle, et peut-être irez-vous jusqu'à Grenoble pour la découvrir ?

Commentaires

Ce genre d'initiative devraient être multiplié afin d'offrir des logements qui prennent enfin en compte l'écologie. La ville de Grenoble est sujette à la pollution du fait de sa situation géographique, ce genre type de projet est alors une aubaine pour les Grenoblois.

Écrit par : Gérard | 30/09/2009

Merci de votre remarque.
Peut-être habitez-vous Grenoble ?
Je suis à la recherche de témoignages d'habitants d'écoquartiers, à la ZAC de Bonne ou ailleurs.

Aura Penloup

Écrit par : Aura Penloup | 01/10/2009

J'y habitais. Hélas, plus aujourd'hui... Cependant, dans une région aussi boisée que celle de Grenoble, on peut s'étonner que ce genre de construction ne soient pas plus systématiques. En effet, le bois est un matériau tellement approprié au construction écologique.

Écrit par : Gérard | 01/10/2009

Bonjour,

Il existe encore des initiatives intéressantes à Grenoble. Une réalisation presque achevée aujourd'hui (et en bois): l'autopromotion de la Salière. Je vous invite à les contacter grâce à leur blog: http://saliere.blogspot.com/

Écrit par : Bucki | 31/10/2009

Merci de vos commentaires. J'ai trouvé très intéressant le site de la Salière.
La question de l'habitat groupé en autogestion ou en autopromotion me semble prendre de plus en plus d'importance ces dernières années.

Tant mieux car quand on voit ce qui a été fait par exemple au quartier Vauban à Fribourg, on se dit qu'on gagnerait à développer ça en France, en particulier en période de crise.
Voir aussi http://www.habicoop.fr/ et http://www.habitatgroupe.org/

Écrit par : Aura Penloup | 12/11/2009

Is very informative your post, i am very happy i find it!!!

Écrit par : mondo casinos | 09/06/2011

Les commentaires sont fermés.